Partager... Twitter Google + LinkedIn Envoyer par mail

Création de la Voûte de coupole à 6 nervures pour le sommet de la tour

- Rédaction Damien, statut Amateur, le 21 Juillet 2010, 16:10 - Mise à jour le 8 Jun 2014, 16:23 -
2037
27

Galerie d'images

Présentation par l'administrateur

Avant d'avoir vu les réalisations de Damien, je ne pensait pas qu'il était possible de pousser aussi loin la technique du moule en bois aggloméré. Le travail réalisé par Damien avec cette technique est impressionnant. Il démontre qu'avec de l'imagination, il est possible pour l'amateur, c'est à dire celui qui "aime", de concevoir une œuvre normalement dévolue au maître artisan ou au compagnon tailleur de pierre. On imagine la préparation et les calculs qu'il faut mener pour réussir une telle structure. Respect Maître !...
Loup


Contexte

  • Autoconstruction

Pour faire suite à la construction de ma tour en Dordogne, voici des photos de ma voûte à 6 nervures.

Techniques employées

  • Moules en bois

Toujours les mêmes proportions de matériaux :
3 calcaire, 1 ciment blanc, 1 poudre de pierre de taille (pour affiner le grain) + colorant jaune en poudre.

Les moules ont été réalisés en aggloméré hydrofuge, facile à travailler mais très instable à l'eau.
J'ai commencé par faire le moule des claveaux. Il aura servit 12 fois (il n'y a pas eu de raté).
Ensuite ce moule a été retravaillé puis pourvu d'un moule supplémentaire pour la réalisation de 6 sommiers. J'en ai raté 3 à la suite à cause du froid et de la pluie.
Enfin, j'ai réalisé le moule de la clé de voûte. Heureusement qu'il était prévu pour un seul coulage car le bois ayant pris du volume, les ajustements précis du début ne pouvaient plus être respectés au remontage. Ce qui me refroidit pour continuer à réaliser des moules dans cette matière...
Les arrondis ont été réalisés à la toupie munie d'un bras d'1 mètre réglable en longueur et pivotant.
La conception s'est faite grâce à un logiciel de DAO (Autocad) et à pas mal de réflexion.

Retour d'expérience

Je ne sais pas si le plus dur est fait car la pose de la voûte reste à faire! J'ai prévu d'utiliser la méthode d'assemblage par coulage (lait de chaux ou de ciment, je ne sais pas encore!). La pose est prévue pour fin juillet, si le temps le permet car le support en bois est aussi en aggloméré hydrofuge.

L'année prochaine je m'occuperai de fermer entre les nervures pour obtenir un dôme. J'avais pensé à utiliser le procédé polystyrène pour créer les pierres qui finiront la coupole : 2 surfaces sphériques côté intérieur et extérieur, surface que je ne peux pas faire en bois.

Puis fabrication d'un clocheton, d'un chien assis et de pinacles (si nécessaires mais là je pense que c'est du rêve).

Profil

Pseudo : Damien
Origine : Dordogne (24)
Statut : Amateur

Liens sur le Web